Evolution et pronostic

Évolution et pronostic de la maladie de Crohn

On sait bien sûr que la maladie de Crohn est une affection chronique, et qu’elle évolue par paliers. Il est donc essentiel de savoir pour le patient, même de façon approximative, quelle sera l’évolution de la maladie au cours du temps. Ces informations peuvent malheureusement varier en fonction des patients, et il est très difficile de se prononcer et donc de donner aux patients des informations vraiment fiables. En général, on ne comprend cette évolution qu’en la ressentant.

Cependant on peut observer parfois une durée de rémission qui survient très rapidement, avec un placebo, selon une étude récente américaine, cela est très encourageant pour tous ceux qui sont atteints de la maladie de Crohn, car cela met en évidence une amélioration de l’état, réellement possible. On peut donc évaluer environ, pour 50% des personnes, une rémission d’environ 2 ans.

On évalue aussi que plus la maladie survient tard, et plus la fréquence des poussées est rare, à condition également que la maladie soit plutôt en rapport avec le colon, et qu’elle laisse le rectum sain. Il s’agit uniquement de statistiques, et on sait pertinemment qu’elles ne reflètent pas toujours la réalité, surtout considérant la grande variété de patients, et en particulier de leurs symptômes. Les facteurs pronostiques sont alors très complexes à évaluer, ce qui donne lieu à un grand inconfort pour les patients, qui ne peuvent pas savoir réellement à quoi s’attendre, même lorsqu’une intervention chirurgicale a été réalisée.

De plus, concernant d’autres études, on a pu constater que les rémissions surviennent tôt, on peut estimer que le pronostic est bien meilleur concernant la maladie de Crohn.

Concernant l’intervention chirurgicale, on estime que celle-ci survient environ 5 ans après le début de la maladie. Puis, 10 ans plus tard, une seconde opération, est effectuée, sachant qu’il s’agit toujours de données moyennes.

La maladie dans la vie professionnelle et personnelle

À propos de l’avis des patients concernant leur maladie, il paraîtrait qu’un malade sur trois environ doive adapter sa vie professionnelle à la maladie, ce qui ne signifie pas que tout espoir de réussite soit éradiqué, puisqu’il ne s’agit que d’une réorientation. La proportion des actifs est même plus grande chez les personnes souffrant de la maladie de Crohn que pour la totalité de la population française.

Les loisirs présentent également les mêmes résultats que la vie au travail, puisque ce sont uniquement 21% des patients qui ont le sentiment de ressentir une vraie gêne lors de la pratique de leurs activités favorites. Bien sûr, concernant la pratique des sports, celle-ci diffère d’un individu à l’autre, dans leur nature et dans leur fréquence, en fonction des patients qui ont été ou non opérés dans le cadre de leur maladie. En revanche, tout l’aspect familial reste intact d’après les patients, qui pour la plupart n’ont pas subi de réel retentissement dans leur quotidien familial, ce qui est extrêmement positif.

En bref, la maladie de Crohn est bien sûr une contrainte, au niveau du bien-être et de l’alimentation bien sûr. Cela étant, le fait de s’adapter pour vivre une vie normale permet effectivement de s’accrocher, et d’avoir plus de maîtrise de la situation, en éradiquant de nombreuses gênes ou appréhensions liées à la maladie.

2 commentaires

  1. Noly

    Bonjour,
    En quoi consiste une cure pour la maladie de Chrone.
    Merci pour votre réponse.

     
  2. Bayoudh

    d’abord des corticoïdes puis UNE PIQÛRE D’HUMIRA tous les 15 jours. Cela a apporté une amélioration mais mon état après fistule nécessite une chirurgie avec une poche définitive.

     
Donnez nous votre avis