Les examens endoscopiques

Pour avoir les moyens de faire un diagnostic clair, il est souvent utile d’avoir recours à une exploration physique du tube digestif. Les nouvelles technologies nous permettent de pouvoir examiner l’intérieur d’un corps par les voies digestives, sans pour autant devoir opérer le patient. En effet, contrairement à précédemment où l’on ne pouvait utiliser que des tubes rigides, qui ne permettaient pas d’examiner le tube digestif en profondeur, on est aujourd’hui doté de tubes souples, dotés d’une caméra, pour avoir une imagerie de l’intérieur de tout le tube digestif. Les fibroscopes sont des outils performants, ils envoient de l’air et nettoient le côlon pour un parfait résultat de l’exploration.

La fibroscopie s’effectue par voie haute, celle-ci permet d’explorer l’intérieur de l’estomac ainsi que l’intestin grêle. On peut alors déceler certains signes de la maladie de Crohn puisque celle-ci se fait ressentir à partir de celui-ci. En revanche, l’examen le plus utile sera la coloscopie, qui grâce à un tube plus long, permettra d’aller visiter à proprement tout le colon. Ainsi, chaque trace de lésion, ou tout autre signe concernant le diagnostic pourra être mis en évidence de la manière la plus claire possible. Lors de ces examens, on réalise en général une anesthésie générale. On a la possibilité de faire des prélèvement histologiques pour qu’une analyse soit réalisée.

On peut également avaler une gélule, contenant une caméra, qui permet d’aller explorer le grêle de façon encore plus profonde, et de ne rien laisser au hasard lors des examens.

Donnez nous votre avis