Facteurs génétiques

Et la génétique ?

Maladie de crohn et la génétiqueOn pourrait également attribuer quelques causes ou phénomènes génétiques dans l’apparition de la maladie de Crohn, en faveur d’une transmission ou d’une prédisposition à la maladie, mais rien encore n’est clairement établi à ce niveau-là. Bien sûr, on a pu étudier le génotype des malades, ce qui signifie l’ensemble de leurs gênes, ainsi que la manière dont ils sont organisés, pour y retrouver une trace de la maladie de Crohn. Ainsi, en matière de génétique, on estime que c’est le chromosome 16 qui serait a priori le porteur du gêne de cette affection. Cependant, on a également des doutes concernant d’autres gênes, situés sur d’autres chromosomes encore, tels que le premier, le 3 ou le 6, 7 12 et 14. Comme vous pouvez le constater, il est également complexe de savoir réellement où le gêne de la maladie de Crohn est situé, et s’il existe réellement.

On a pu attribuer quelques prédispositions très faibles et peu fiables encore. Comme nous vous le disions dans les premières parties de ce dossier, on peut par exemple remarquer que les femmes sont un peu plus atteintes, mais n’est-ce pas dû tout simplement à la répartition des sexes en général ? De plus, certaines populations sembleraient être moins atteintes comme les afro-américains ou les individus de type indien. Mais ne serait-ce pas dû à d’autres facteurs culturels, comme une alimentation particulière par exemple ? Tout reste ainsi à prouver encore, et ceux-ci n’ont pas forcément d’impact sur la fréquence de la maladie par exemple.

Donnez nous votre avis